Parc national de Kaoyai

Parc national de Kaoyai, au sud-est de Saraburi et à 200 km au nord-est de Bangkok, est un monde de la flore riche et diversifiée de toujours et de la forêt tropicale à des collines de prairies tropicales. Le parc a été créé en 1962 comme le premier parc national en Thaïlande.

Sa superficie de 2 172 kilomètres carrés s’étend sur 4 provinces (Saraburi, Nakorn Rachasima, Nakornnayok et Prachinburi) et une variété de zones écologiques incluant les marais, les forêts tropicales et les montagnes de grès qui forment la chaîne de Dongrak. Kaoyai est considéré comme l’un des principaux parcs du monde et a été désigné par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial.

C’est aussi un gigantesque réservoir naturel qui produit des ressources en eau douce aux habitants de la pente. C’est l’origine des grands fleuves et des ruisseaux régionaux tels que Huay Lamtakong, Huay Lampraploeng, Huay Lamprayatharn ou Huay Yang, la rivière Hanuman, la rivière Sai Yai, la rivière Prachatakham et la rivière Nakornnayok.

 

Géographie

Le parc est situé près de la partie la plus à l’ouest de la chaîne de montagnes Dongrak, avec son sommet le plus élevé, Kao Rom, montant à 1 351 mètres. La plus haute région est située au nord et à l’ouest du parc, mais une grande partie de Kaoyai est plateau de grès avec des élévations entre 600 et 1000 mètres. Le plateau pente doucement vers le sud et l’est. De loin, le plus grand pourcentage du parc, depuis ses contreforts jusqu’aux altitudes de 1 000 mètres, est recouvert de forêts tropicales de feuillus à feuilles persistantes, dont la majeure partie est dense et entrecoupée d’espèces à feuilles caduques. Entre 1 000 et 1 500 mètres se trouve des feuillus de feuillus submontane. Il ya aussi de petites zones de basses terres et de broussailles submontaires.

Climat

Un des atouts majeurs de Kaoyai est l’air frais et frais. Les températures moyennes varient de 28 ° C dans les mois les plus chauds d’avril et mai, où les températures quotidiennes peuvent souvent atteindre le milieu des années 30. Dans les mois les plus frais de décembre et janvier les températures moyennes sont aussi bas que 17’C mais tombent souvent beaucoup plus bas. Les précipitations sont plus fortes entre mai et octobre pendant la mousson sud-ouest. Les mois les plus secs sont décembre et janvier, avec des précipitations ne dépassant pas 15 millimètres par mois. Au niveau du siège du parc, les précipitations annuelles ont été mesurées à 2 270 millimètres, dont plus de 84 p. 100 tombent pendant la mousson. Cependant, la pluie dans d’autres régions du parc peut atteindre en moyenne 3 000 millimètres par an.

Faune

Les visiteurs entrant dans le parc verront de grands signes en vedette comme «King Cobra Crossing», «Tiger Crossing» et «Beware of Wild Elephants», qui augmentent les attentes de voir certains de ces animaux insaisissables. Kaoyai est en effet l’un des rares parcs en Thaïlande où l’on est susceptible de voir un large éventail d’animaux dans leur habitat naturel. Peut-être le plus connu pour ses éléphants, gibbons et hornbills, le parc contient au moins 25 mammifères plus grands comprenant le chacal asiatique, l’ours noir asiatique, l’ours de soleil de Malayan, le mangoustan de Javan, le blaireau de porc, la civette, le tigre, le léopard,